Thief of Hearts
Bienvenue à toi !
N'oublie pas de te connecter sous ton pseudonyme dofus.
Nous espérons que tu te plairas sur notre forum.
Bon jeu à toi !



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue
Statistiques du 12/07:
Niveau de la guilde : 120
Nombre de membres : 68
Niveau moyen : 181
Possessions : 10 maisons, 8 enclos
Alliance: ELYSION
Recrutement : Ouvert
Dernière recrue : Azalax
Bonnes vacances ;)

Partagez | 
 

 Cro-kur le mercenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El-guy
Simpleton
avatar

Messages : 43
Points : 150
Date d'inscription : 28/09/2013
Localisation : Devant mon PC

MessageSujet: Cro-kur le mercenaire   Ven 15 Aoû - 21:32


HRP/ Voilà j'ai écrit mon premier RP le premier chaitre est un peu ennuyeux alors j'en post 2 /HRP





Le Mercenaire Cro-kur

Une enfance bien mouvementée

Il y a bien longtemps, lorsque l'univers de dofus n'avait pas encore découvert l'île des pandawa les anges et les brakmariens se disputaient sans cesse la moindre parcelle de territoire. A cette époque la guerre faisait rage et les aventuriers ne réclamaient pour la plupart que des agressions à n'en plus finir à tel point que les fonctionnaires donnant les traques étaient en sous effectifs. Une organisation mi légendaire mi réelle avait pour but d'équilibrer les combats de sorte qu'aucune des deux parties prennent le dessus sur l'autre. Ils s'appelaient les Mercenaires ( oui avec un grand M sinon ça le fait pas ). mais cet aspect là de l'époque nous y reviendrons plus tard

Au large de la mer d'asse se trouvait une île : Pandala. Bien que le commerce existait avec l'archipel, les pandawas n'avait pas encore voté si oui ou non ils devaient ouvrir la porte au aventuriers en tout genre. Alors grandissait un jeune pandawa Cro-kur, il avait 7 ans, l'age où la tradition voulait qu'il encaisse la première cuite. Comme pour tout anniversaire, la famille du jeune pandawa était réunie autour de la table.
Comme le voulait la tradition, suite aux instructions de son père, il but cul sec une fiole contenant de l'alcool. L'effet fut immédiat. Il fut pris de vertiges et voulu se relever mais s’affala sur la table. La famille étant habituée à ce genre le scène souriait plus que ne s'inquiétait. Cette tradition avait pour but de savoir quel chemin allait suivre le pandawa, ou tout du moins de savoir s'il pouvait devenir un guerrier. Car l'état saoul augmentait la résistance à la douleur mais encore fallait il rester debout et avoir un état de conscience capable d'analyser le combat. La famille attendit donc le résultat. Le jeune pandawa mit à peine 30 secondes à se remettre debout. Plus le délai était court plus l'aptitude guerrière serait forte. En l'occurrence, là, c'était inouï. En moyenne, les jeunes mettaient 10 minutes au minimum avant de se lever. Les membres de la famille étaient ébahis et personne n'osait pendre la parole comme si Djaul en personne était venu rendre visite dans la pièce. Dans toute l'histoire de Pandala, seul un guerrier avait réalisé cette exploit et très vite il fut tué par son ego surdimensionné. Car le fait est que, même avec d'énormes aptitudes au combat si celle-ci n'étaient maîtrisées ou encore pas bien développées, cela revenait à se balader avec une grosse épée sans avoir la force de la soulever ; ela impressionne mais cela ne sert à rien. Le jeune pandawa grandit ; développant en premier ses capacités intellectuelles auprès d'un vieux sage isolé dans le village de Feudala. Mais une journée bouleversa son quotidien. Alors qu'il méditait comme chaque matin, il fut perturbé par des cris. Il s'agissait d'aventuriers peu expérimentés cherchant les monstres. Et par inexpérience, ils prirent un gros groupe. Le spectacle fut sanglant : en moins de 5 minutes, du groupe, il ne restait que des lambeaux de chair. Le maître arriva sur le lieux et jura ; non pas que le sort des aventuriers l'importait mais parce qu'il espérait préserver l’innocence du pandawa avant son entraînement au combat.

Les années passèrent et lors de sa 20ème année, le pandawa avoua à son maître son impatience d'appendre l'art du combat. Mais, celui-ci refusa et le pandawa fut alors pris d'une violente colère. Finalement, il prit de conscience que durant les 13 dernière année il avait passé son temps à étudier toute sorte chose que pouvait lui enseigner un érudit. Il claqua la porte et s'en alla sans se retourner il quitta l’île en empruntant le pont qui s'était construit entre temps. Pour lui, l'aventure débutait.










La rencontre

Les années passèrent. Notre cher pandawa atteignit un niveau convenable et avait accumulé une grosse fortune ; tout ça grâce à l’enseignement de l'érudit dont il avait su tirer partie. Il s'engagea dans les rangs de Bonta et alors commença la vraie histoire de notre pandawa. Encore naïf, il pensait servir une noble cause mais il vit plus d'horreurs en l'espace d'une année que pendant le reste de sa vie. Envoyé au front, bien qu'il n'avait que 50% de chance de survie, il avait triomphé de nombreux brakmariens. Seulement, ses aptitudes reprirent le dessus malgré le fait qu'elles soient mal exploitées, il excellait. Son supérieur l'ayant vu combattre, il fut impressionné. Il redoutait que les grands chefs s'en aperçoivent et lui proposent son poste. Par jalousie, il le présenta donc comme traître à sa hiérarchie avec des fausses preuves. Le pandawa promit alors de se venger un jour. Mais à cette période il se mit à boire comme un ivrogne et sombra dans la misère. Sa fortune durement accumulée se vit confisquée à cause de ses dettes de jeu et il se mit à errer dans la rue. Mais un jour, alors qu'il ruminait à l'avenir dont il avait rêvé, une personne le trouva dans la rue et lui adressa la parole :
??? : Eh bien alors jeune guerrier pandawa, on a déserté son poste ?
Cro-kur : On s'est plutôt fait mettre à la porte répliqua t-il au tac au tac.
??? Humm, bien j'aimerais savoir ce que tu vaut au combat !
Et sans prévenir 3 soudards firent irruption dans la ruelle comme par magie. Le pandawa à peine remit de sa cuite d'hier n'eut que le temps de se préparer à combattre. Et c'était parti pour un combat à mains nues. Le premier, sûrement le chef, s’approcha du pandawa et arma son bras gauche mais fit une feinte et toucha Cro-kur sous les cotes. Celui-ci reçu l'impacte sans broncher et riposta par une série d’enchaînements qui se finit par un uppercut au plexus solaire le mettant hors combat. Les deux autres complices voyant leur chef ainsi battu en une période si courte sortirent une paire de dagues chacun dérogeant au combat à mains nues. S'attendant à cette réaction, le pandawa sortit quant à lui sa hache mais ne le montra pas. Les voyous pensant avoir l'avantage sur lui attaquèrent sans réfléchir. Cro-kur para le premier qui attaquait sur sa gauche et pour le second, il se courba, se releva et fit un mouvement circulaire découpant ainsi au trois quarts le ventre du soudard. Le second, quant à lui, eut une seconde d'inattention ce qui permit à Cro-kur de lui faire une décapitation dans les règles de l'art. Le chef eut à peine le temps de se relever que la hache fendait le bas vendre répandant dans l'air ses boyaux. Une fois l'adrénaline retombée, le pandawa se rendit compte que l’inconnu l'observait toujours.
???-Intéressant, battre ainsi 3 personnes mieux équipées que soi-même est pas mince affaire, connaissez vous les mercenaires ?
Cro-ku- Attendez. Vous voulez dire que vous faites partie de cette alignement légendaire ?
Et la dessus il parti sur un fou rire. L'inconnue habitué à ce genre de réaction le laissa se calmer et répondit
???- Je n'aime pas vraiment que l'on se moque ainsi de moi mais je mettrai cela sur le compte de
votre ignorance.
Il jeta un regard circulaire à la ruelle, une foule de badaud s’amassait autour des cadavres.
???- Nous ne devrions pas rester ici. Suivez moi si cela vous chante.
Piqué au vif par sa curiosité il le suivit sans plus réfléchir à l'identité de son interlocuteur qu'aux trois cadavres qu'ils venait de laisser sur son chemin. L'inconnu, quant à lui, était triomphant et on ne peut plus heureux, il venait de trouver le 6ème agent des mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cro-kur le mercenaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Azrayen [mercenaire]
» Chryses de Sybrondil [Marchand et mercenaire] [KATASTROPHE]
» Mercenaire plvling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thief of Hearts :: Espace détente :: Les contes des voleurs-
Sauter vers: