Thief of Hearts
Bienvenue à toi !
N'oublie pas de te connecter sous ton pseudonyme dofus.
Nous espérons que tu te plairas sur notre forum.
Bon jeu à toi !



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue
Statistiques du 12/07:
Niveau de la guilde : 120
Nombre de membres : 68
Niveau moyen : 181
Possessions : 10 maisons, 8 enclos
Alliance: ELYSION
Recrutement : Ouvert
Dernière recrue : Azalax
Bonnes vacances ;)

Partagez | 
 

 Armede le Tueur de maux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Armede
Grand Mugul
avatar

Capricorne Messages : 795
Points : 2763
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Armede le Tueur de maux   Mer 22 Aoû - 10:50

En l'an 624 le 25 descendre -jour de nowel-  une femme peinait à marcher à travers le vent glacial de l’hiver. Elle tenait dans ses bras un linceul, protégeant sûrement un nouveau-né. Une louve allaitant ses petits l’observait.
Des larmes de douleur et de tristesse coulaient sur ses joues creuses tandis qu’elle approchait d'un grand temple.
Quelques mètres plus tard, la femme trébucha, laissant son bébé en pleurs glisser dans la neige jusqu'aux portes du temple Eniripsa.

Quelques secondes plus tard, une vieille Eniripsa du nom d’Elya Wood (qui cuvait encore son réveillon de nowel)  fut  alertée par les pleurs de l'enfant.  Elle alla donc ouvrir la porte du temple et mit l’enfant au chaud,  puis courût porter secours à la personne qui gisait à terre un peu plus loin. Malheureusement, même avec ses pouvoirs, il était trop tard : elle ne pouvait plus rien faire.

Elle rentra donc voir si l'enfant allait bien et remarqua que dans le drap qui enveloppait le bébé, il y avait un petit mot révélant une écriture incertaine:
« S'il vous plaît occupez-vous de mon enfant, il vient de naître et son nom est Armede. »

_________________

Savoir péter c'est tout un art
Pour ne pas chier dans son falzar.
Revenir en haut Aller en bas
Armede
Grand Mugul
avatar

Capricorne Messages : 795
Points : 2763
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Armede le Tueur de maux   Mer 22 Aoû - 12:37

Le soleil brillait haut dans le ciel, un ciel sans nuages, d'un bleu profond à en faire pâlir un blop indigo. Mémé Wood me racontait souvent que par-delà le ciel s'étendait le royaume des dieux ou seuls les aventuriers les plus stupides et téméraires mais surtout stupides (donc des iops) s’y aventuraient grâce à la puissance des catapultes de bonta.
Aujourd'hui je m'amusais à faire peur aux petits bouftons égarés qui avaient l'audace de s'aventurer jusqu'aux abords du temple.
Il y en avait un qui était particulier : il était blanc avec des rayures noires ou noir avec des rayures blanches... Je me promis de déterminer ce qu'il était exactement après l'avoir capturé. Suite à une multitude de tentatives infructueuses pour l'attraper, je décidai de le suivre jusqu'à ce qu’il m'oublie pour l'attraper par surprise. Malheureusement pour moi, il n'oublia pas ma présence et il partit donc vers la sombre forêt au sud du temple pour y trouver refuge.
Au bout de 15 minutes de traque à travers les ronces et les orties, je perdis la trace de la créature, et comme un crétin je me perdis aussi ...
Je décidai donc d'aller tout droit : je trouverai ainsi obligatoirement un sentier à exploiter pour rentrer chez moi. Stupide idée mais elle avait montré son efficacité plus d'une fois.
Après 5 minutes de marche, je vis au loin un arbre au tronc énorme qui mesurait facilement 150 fourchettes de diamètre. Il était tout simplement énorme, je n'en voyais même pas la cime, et à son pied il faisait presque nuit noire tellement son feuillage était dense.
Quelques secondes après la découverte du monstrueux végétal, j'entendis derrière moi des bruits qui ressemblaient à ceux que produisent les lapins mutants, mais en me retournant je me rendis compte que ce n'était rien d'autre qu'un effroyable Milimulou !
Pris de panique, je me mis à courir à vive allure vers le tronc, qui, malgré sa taille imposante, m'inspirait un sentiment de sécurité. Après plusieurs centaines de longueur de fourchettes, je me retournais pour voir si l'effroyable créature assoiffée de sang, avec des dents plus jaune que celles de Joé Létoile me poursuivait toujours, et je me rendis compte que celui si s’était arrêté juste devant l'ombre que procure l'immense-arbre-tellement-grand-que-l'on-n'en-voit-pas-le-bout, comme s’il en avait peur. D'ailleurs, le fait que la bête se chie dessus confirma mon hypothèse. Rassuré par le fait que l'arbre me procure une protection contre les prédateurs les plus féroces, je partis explorer la base de l'arbre pour tenter de comprendre d'où venait ce repousse-milimulou-vachement-efficace.
Le tronc, pour le moins volumineux, était recouvert d'une mousse sombre et humide. Je le longeai sur quelques dizaines de longueurs de couteaux jusqu'à ce que je tombe sur un petit trou dans le tronc d'environ 3 fourchettes de diamètre.
Je me glissai sur plusieurs douzaines de longueurs de cuillère dans l'ouverture pour me retrouver dans une salle ronde, éclairée par je ne sais quel moyen, avec en son centre un gros caillou sur lequel reposait une amulette constituée d'une petite chaîne fine et légère couleur argent, accrochée à une petite pierre qui ne ressemblait à aucune autre pierre que j’avais déjà pu voir. Elle était d'une couleur rouge sang sans aucune impureté, et légèrement translucide. Après une minutieuse observation qui me prit le temps qu'il faut pour tordre 14,7 fourchettes, je pris délicatement l'amulette dans ma main, comme j'aurai pris un cookie sortant du four mais qui aurai eu le temps de refroidir, et je pus sentir que le caillou contenait une quantité d'énergie monstrueuse.
Je le mis donc à mon coup (car c'est là que se place une amulette) et je partis à la rechercher d'une sortie, sortie qui se révéla être aussi l'entrée. Mais en sortant, je me retrouvai devant le temple, et en me retournant je ne vis aucune trace de l'arbre. La seule chose qui subsistait de cette aventure était l'amulette, toujours accrochée à mon cou.

_________________

Savoir péter c'est tout un art
Pour ne pas chier dans son falzar.
Revenir en haut Aller en bas
Armede
Grand Mugul
avatar

Capricorne Messages : 795
Points : 2763
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Armede le Tueur de maux   Mar 28 Aoû - 22:56

Demain j'ai 10 ans ! Mémé Wood et les autres eniripsa du temple préparent la fête de nowel de ce soir, ça va être génial ! Le sapik empaillé est recouvert de décors, et à son pied des centaines de cadeaux. Cette année, il y a plein de personnes que je n'ai jamais vues, ils ont presque tous des chapeaux bizarres et rigolos ! Un petit vieux porte encore un bonnet de nuit. Grand-mère Wood dit que c'est une puissante coiffe qui vient d'une île lointaine.
Soudain, une très vieille eniripsa aux ailes arrachées entra dans le temple et le brouhaha général s'arrêta. Mémé Wood alla la rejoindre et me montra du doigt. La vieille me regarda et m'invita à la rejoindre. Elle n’arrêtait pas de fixer l'amulette à mon cou, qui n'était pourtant pas visible puisqu’elle était dissimulée sous ma chemise. Elle posa sa main sur mon front, et se mit à trembler de tout son corps. Tout d'un coup, une sensation de chaleur parcourut mon corp,s puis tout devint blanc, et je tombai dans un profond sommeil.

À mon réveil j'avais faim, une faim de bwork j'aurai pu manger un sanglier et boire comme un panda ! Mémé Wood était endormie dans un coin de la pièce. Il devait être tard dans la nuit, les étoiles étaient bien visibles, et la lune était ronde comme une boule de milimulou. Ne voulant pas réveiller mémé, je me rendormis dans l'espoir qu'elle pourrait répondre à toutes les questions qui me venaient à l'esprit.

« -Bonjour mon enfant.
-Bonjour mémé.
-Tu as bien dormi?
- Oui, mais j'ai encore mal à la tête. Que s'est-il passé ?
- Rien de grave je te rassure, mais avant que je puisse répondre à tes questions tu devras répondre à la mienne.
- Euh d'accord.
- Souhaites- tu devenir un disciple de la déesse éniripsa ? Ce n'est pas quelque chose à choisir à la légère, donc prends ton temps pour répondre et écoute ton cœur.
- Mon choix est déjà fait depuis longtemps, c'est ce que je veux faire !
- Très bien, alors repose toi encore un peu. Nous commencerons ton enseignement demain, et je répondrai à tes questions plus tard si tu en as. Pour l'instant, mange et repose-toi. »

_________________

Savoir péter c'est tout un art
Pour ne pas chier dans son falzar.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armede le Tueur de maux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armede le Tueur de maux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [critique] Armede le tueur de maux
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Nouvelle skin de Tueur Pro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thief of Hearts :: Espace détente :: Les contes des voleurs-
Sauter vers: